D-Levier
Introduction

Introducción

La façon la plus courante de mesurer le risque d'un trade est son effet de levier nominal. Cela se fait en divisant le volume nominal de l'opération par la valeur nette du compte (equity). Ainsi, un trade avec un effet de levier de 5: 1 équivaut à ouvrir un volume 5 fois supérieur à l'equity dudit compte.

Par conséquent, nous pouvons tirer la conclusion que plus le l'effet de levier est élevé, plus le risque est élevé, non?

La réponse serait positive, car cette approche levier / risque ne prend pas en compte un facteur fondamental lors de l'évaluation du risque d'un actif: la volatilité de l'actif.

Ce n'est pas pareil, un trade avec un effet de levier nominal de 5: 1 sur l'EURUSD, et un autre avec un effet de levier identique sur la paire GBPJPY, car cette dernière est généralement beaucoup plus volatile que la première.

Par conséquent, plus la volatilité est grande, plus le risque est grand, car la contribution de l’actif par unité de temps peut être plus fréquente et «plus de choses peuvent arriver».

Chez Darwinex, nous avons créé notre propre méthode de mesure du risque par position - non par trade - et nous l’avons appelée D-Levier.

ll prend en compte les variables suivantes:

  1. Effet de levier nominal de chacun des trades ouverts simultanément.
  2. Volatilité de l'actif - ou la combinaison des actifs qui forment la position.
  3. Corrélation => Nous mesurons la corrélation de tous les actifs faisant partie de la position. Plus la corrélation est élevée, plus le risque est grand et vice versa.
  4. Durée => La volatilité est comparée à celle de l'EURUSD au cours de cette période

Le résultat final étant normalisé par rapport à l'EURUSD, une position avec un D-Levier de 3 équivaudrait à ouvrir un trade à l'EURUSD avec un effet de levier nominal de 3:1.

Cette façon de mesurer le risque de toute position, en utilisant l'EURUSD comme référence, nous l'appelons D-Levier

Grâce au D-Levier, vous pouvez comparer le risque de toutes les positions indépendamment des actifs qui le composent, du type de stratégie, etc.

Quel serait le D-Levier de notre exemple précédent avec les paires EURUSD et GBPJPY?

Cas Pratique

Dans cet exemple, nous allons vous montrer l’évolution du D-Levier de trois positions.

Imaginez que:

  1. Vous vous êtes mis long sur l'USDCAD avec un effet de levier nominal de 7: 1.
  2. Avant de fermer le trade, vous ouvrez un short sur le GBPJPY avec un effet de levier nominal de 5:1.
  3. Vous fermez le USDCAD.
  4. Après un moment vous fermez le GBPJPY.

Caso Práctico

Pendant cet intervalle de temps, vous pouvez voir 3 phases bien distinctes:

  1. Position #1 => composée d'un long trade en USDCAD 7:1
  2. Position #2 => composé de deux trades: long en USDCAD 7: 1, et court dans GBPJPY 5: 1
  3. Position #3 => composée d'un court trade en GBPJPY 5:1

Comment calcule-t-on le D-Levier?

(Gardez à l'esprit que pendant un certain laps de temps, les transactions avec un effet de levier nominal et une volatilité différente coïncident.) 

Solution

Nous allons supposer qu'au moment de l'ouverture des trades, la volatilité de ces deux paires par rapport à l'EURUSD est la suivante:

  • La paire EURUSD est 40% plus volatile que la paire USDCAD
  • GBPJPY est 20% plus volatile que l'EURUSD

Voyons graphiquement l'évolution de la position dans le temps pour faciliter la compréhension de l'exemple:

Solución

Vous pouvez voir que le D-Levier a varié en valeur sur les 3 positions comme suit:

  1. Position #1 => Dans cette phase, un seul long est ouvert sur USDCAD, avec un effet de levier nominal de 7: 1. Cependant, comme dans notre exemple, l'EURUSD est 40% plus volatile que l'USDCAD, le D-levier de la position sera 5.
  2. Position #2 => Ici, deux trades coexistent pendant une période avec un effet de levier et une volatilité différente. Pour simplifier le calcul, nous supposerons que la somme des deux leviers, normalisée en fonction de la volatilité de l'EURUSD et, compte tenu de la corrélation entre un long sur l'USDCAD et une autre, short sur le GBPJPY, donne un D-Levier de 9. 
  3. Position #3 => Finalement, seul un trade short sur le GBPJPY est ouvert en troisième position, avec un D-Levier de 6, soit 20% de plus que sur l'EURUSD.

La valeur du D-Levier a évolué dans les 3 positions en fonction de l'effet de levier nominal, de la volatilité et de la corrélation entre les actifs ouverts simultanément.

Conseils
Besoin de plus d'information?

Si vous voulez en savoir plus sur le D-Levier, vous ne pouvez pas manquer cette présentation de notre PDG, Juan Colón: